Une maison de garde-barrière en carton plume

     

texte et photos:JCL

 

Les bâtiments nécessaires au décor de notre réseau n'existant pas dans le commerce, il a bien fallu se résoudre à les construire par nos propres moyens. Les différents constructeurs ont utilisé, à quelques variantes près, les mêmes matériaux et méthodes. Nous proposons dans cet article de réaliser une maison de garde-barrière ne nécessitant que peu de matériel: du carton plume de 3mm d'épaisseur, du papier canson, quelques morceaux de balsa, de la colle à bois, un cutter à lame pointue (genre X-acto) et le nécessaire habituel à tous modélistes. Cette technique de construction est utilisable sur tout type de bâtiment.

Commencer par télécharger le fichier PDF en cliquant ici et l'imprimer sur du papier canson. Le grain du papier figurera le crépis du bâtiment réel. Sur la feuille on trouve les 4 pans de mur de la maison d'habitation, les 3 pans de l'appentis, les parements d'angles et d'ouvertures et enfin les portes et fenêtres. Les éléments sont fournis en plusieurs exemplaires en cas de cutter malheureux

Commencer par couper les pans de mur repérés de 1 à 7 et les coller sur une feuille de carton plume. Pendant le temps de séchage mettre sous presse pour éviter que la déformation des morceaux. Attendre 24h avant de  couper les éléments, en suivant les traits. Pour les ouvertures, utiliser la pointe du cutter afin de ne pas abîmer le carton et avoir une coupe nette.

Sur les pans de mur rectangulaires 1, 3 et 6, coller à chaque extrémité intérieure un morceau de baguette de balsa sur toute la hauteur pour rigidifier et faciliter l'assemblage. Coller ensuite les éléments entre eux, en veillant au bon équerrage.

Pour figurer le soubassement, découper une bande de canson de 3mm de large et la coller sur le bas et tout le tour du bâtiment. Vous pouvez ensuite découper les parements d'angle, repère 9 pour la maison, 8 pour l'appentis. Faite au cutter une légère entaille sans appuyer sur le trait vertical pour faciliter le pliage. Coller en place au dessus du soubassement. Faites de même avec les parements des portes (14 et 15) et fenêtres (11 et 13) en complétant les zones non recouvertes avec un morceau de canson. Passez à la peinture qui ne devra pas être trop épaisse afin de ne pas masquer le relief du papier canson.

Vient le moment le plus délicat de la construction: la porte 16 et les fenêtres 10 et 12. Les coller sur un morceau d'adhésif double face. Avec le cutter, enlever les parties vitrées en faisant très attention à ne pas couper les membrures. Pour la porte, découper et coller en place les panneaux pleins du bas de porte. Vous pouvez ensuite peindre et une fois sec poser le double face sur une feuille de plastique transparent. Pour réaliser portes et fenêtres, d'autres méthodes ont été décrites dans les revues, à vous d'utiliser celle qui vous convient le mieux. La porte de l'appentis est réalisée dans une chute de balsa. Coller en place après les avoir peints.

Pour la toiture, vous pouvez utiliser les plaques de plastique du commerce (MKD, Kibri ...) ou découper des bandes de 5mm de large et les coller sur un support rigide et en les faisant se chevaucher ; ne pas oublier de coller une bande plus large à cheval sur les 2 pans du toit pour figurer le faîtage. puis mettre en peinture. Les gouttières et descente d'eau sont issues de restes de kits de différentes marques. Les planches de rive seront à découper dans du canson suivante la pente réelle du toit.

Placer également une cheminée, confectionnée dans un morceau de balsa.Vous pouvez également figurer les volets des fenêtres en découpant des morceaux de carte plastique de 5/10mm d'épaisseur et ajouter des rideaux.

 

RETOUR